Cesser de fumer peut non seulement vous éviter de développer des maladies reliées au tabagisme, mais améliorer pour le reste de vos jours votre qualité de vie.

Une amélioration dès l’arrêt

Saviez-vous qu’en moins de huit heures, après que vous ayez cessé de fumer, le taux d’oxygène dans votre sang commence à augmenter, et le niveau de monoxyde de carbone à diminuer ?
Au bout de trois mois de sevrage, le fonctionnement pulmonaire va augmenter jusqu’à 30%; après six mois, le souffle court, la congestion des sinus, la toux et la fatigue sont de moins en moins des problèmes quotidiens.
De plus, les risques de développer des maladies cardiovasculaires, un cancer, des problèmes respiratoires, des allergies et des infections amorcent une réduction dès que vous arrêtez la cigarette.
Après 15 ans d’arrêt complet de la cigarette, le risque de mourir d’une pathologie cardiovasculaire correspond à celui d’une personne qui n’a jamais fumé.

voici selon L’OMS (organisation Mondiale de la Santé)(source: les principaux avantages à l’arrêt du tabac.:
« Dans les 20 minutes qui suivent l’arrêt du tabac, votre rythme cardiaque et votre pression sanguine diminuent.
Dans les 12 heures suivantes, votre taux sanguin de monoxyde de carbone redevient normal.
Au bout de 2-12 semaines, votre circulation s’améliore et votre fonction pulmonaire augmente.
Dans les 1-9 mois, la toux et l’essoufflement diminuent.
Dans l’année votre risque de cardiopathie coronarienne diminue de près de moitié.
Dans les 5 ans votre risque d’accident vasculaire cérébral redevient le même que pour un non-fumeur 5 à 15 ans après l’abandon du tabac.
Dans les 10 ans votre risque de cancer du poumon tombe à près de la moitié de celui d’un fumeur et votre risque de cancer de la bouche, de la gorge, de l’oesophage, de la vessie, du col de l’utérus et du pancréas diminue.
Dans les 15 ans le risque de cardiopathie coronarienne redevient le même que pour un non-fumeur. »

D’autres avantages à considérer

Les mères qui cessent de fumer avant ou tôt durant leur grossesse, non seulement renforcent leur santé, mais elles font baisser le pourcentage du risque d’accoucher d’un bébé de faible poids ou qui présente un problème respiratoire, tel que l’asthme.
En laissant cette dépendance de côté, vous constaterez que votre odorat et votre goût se sont améliorés.
De plus, votre teint aura plus d’éclat et vous vous sentirez rajeuni. Il a été démontré que le tabagisme contribue au vieillissement prématuré de la peau, cause des rides, tache les doigts et les dents.
Vous bénéficierez de plus d’énergie pour accomplir vos activités favorites. Sans oublier l’économie que vous réaliserez en n’ayant pas à dépenser pour l’achat de tabac, cendrier, briquets ou allumettes.
Après une semaine seulement d’arrêt du tabac, des changements positifs peuvent survenir sur le plan sexuel. L’arrêt du tabac améliore la libido.

Aspects psychologiques

Cesser de fumer valorise, puisque vous avez surmonté un obstacle difficile. Le fait de ne plus dépendre de la cigarette libère et vous devenez un modèle à suivre pour votre entourage immédiat (et même aux autres fumeurs).
Le temps où vous receviez des remarques de gens qui souhaitaient vous voir arrêter de fumer est révolu.
Ainsi, plus de sentiment de culpabilité.
Quand vous irez au restaurant, vous n’aurez plus à vous demander où aller fumer; ainsi, si vous êtes accompagné, les gens apprécieront de profiter davantage de votre compagnie.

Jamais trop tard

Qu’importe l’âge que l’on a, il n’est jamais trop tard pour arrêter le tabagisme.
Évidemment, mieux vaut cesser tôt, mais en vous débarrassant de cette dépendance vous en ressentirez tous les bienfaits et allongerez votre durée de vie.

Selon l’OMS: (source:Arrêt du tabac et espérance de vie)
« À environ 30 ans: on enregistre un gain de près de 10 ans d’espérance de vie.
À environ 40 ans: on enregistre un gain de 9 ans d’espérance de vie.
À environ 50 ans: on enregistre un gain de 6 ans d’espérance de vie.
À environ 60 ans: on enregistre un gain de 3 ans d’espérance de vie.
Suite à l’apparition d’une maladie potentiellement mortelle: avantage rapide, les personnes qui cessent de fumer après une crise cardiaque réduisent leurs chances de récidive de 50%. »